Carlos Sainz s'inquiète des progrès accomplis par Toro Rosso-Honda dans l'exercice des qualifications, bien que Renault conserve selon lui l'avantage en rythme de course.