Infos et participations aux sports auto/moto de haut niveau
 
PortailPortail  CalendrierCalendrier  AccueilAccueil  GroupesGroupes  Connexion  S'enregistrerS'enregistrer  

Partagez | 
 

 Grand Prix d'Italie 14/21

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Clousot

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 68
Localisation : Namur Belgique

MessageSujet: Grand Prix d'Italie 14/21   Mar 28 Aoû 2018 - 11:42

Présentation du Grand Prix d’Italie 2018

Ferrari a une vraie chance à domicile


28 août 2018 - 08h01, par Emmanuel Touzot 


Pas de répit pour les pilotes et les écuries, mais surtout pour les moteurs ! En effet, la Formule 1 se tourne du côté de Monza après avoir quitté Spa-Francorchamps, pour le Grand Prix d’Italie !

Circuit le plus rapide de la saison, Monza est aussi celui qui fournit la course la plus courte en temps s’il ne pleut pas. Chasse gardée de Mercedes depuis l’arrivée des V6, notamment grâce à la cavalerie déployée par le moteur allemand, Monza pourrait être favorable aux Ferrari. En effet, la Ferrari a encore prouvé à Spa qu’elle possède une motricité et une vitesse de pointe supérieures à la Mercedes. Dès lors, impossible de ne pas rêver du côté de Maranello, puisque l’équipe italienne n’a pas gagné à domicile depuis 2010. Cette année représentera l’une des meilleures chances pour la Scuderia.

Du côté du moteur :

Monza est le circuit le plus typé ‘moteur’ du calendrier. Plus de 75 % du tour est négocié à plein régime, plus que sur n’importe quelle autre piste de la saison. On recense quatre phases d’accélérations continues de 13 secondes en moyenne : la ligne droite des stands, la Curva Grande, la section séparant les Lesmos de la Variante Ascari et enfin celle entre Ascari et la Parabolica. Avec 16 secondes, la première citée est la plus longue. Malgré un moteur à combustion interne flirtant souvent avec le rupteur, la consommation d’essence au kilomètre est relativement basse par rapport à des tracés moins rapides. Cela s’explique en partie par son court développé et une vitesse moyenne constante et élevée, mais aussi par les faibles appuis réduisant le temps nécessaire pour couvrir une distance donnée.

Les longues périodes d’accélération génèrent un flux permanent de gaz d’échappement. Grâce à cette énergie disponible et au temps passé à plein régime, le turbo tournera à son maximum sur plus de 80 % du tour. Malgré les violents freinages sur les trois chicanes, le MGU-K n’est pas particulièrement sollicité à Monza. Chaque phase de freinage est très courte et il n’y a que trois virages lents. Par rapport à un circuit sinueux comme la Hongrie, il récupère à peine l’énergie maximale autorisée par le règlement. Bien que cela soit difficile à atteindre, il compensera en s’activant à mi-course de la pédale d’accélérateur pour suralimenter le moteur. Le MGU-H le rechargera également dans les lignes droites.

Alors qu’elles décélèrent de plus de 300 km/h à 80 km/h sur les chicanes, les monoplaces retrouvent leur rythme de croisière en moins de huit secondes. Cela donne lieu à des freinages d’une à deux secondes, parfois plus rapides qu’un clin d’œil. La stabilité au freinage et à la reprise est si importante que les ingénieurs porteront une attention particulière aux cartographies moteur et à leur interaction avec la configuration aérodynamique à faible charge.

Du côté du tracé :

Avec son parfum historique, Monza figure parmi les courses les plus prestigieuses du calendrier. Dans son tracé actuel, Monza est rapide et fluide grâce à ses longues lignes droites et ses célèbres chicanes. Le virage le plus connu est le dernier : la Parabolica conditionne la ligne de départ-arrivée 1,4Km et a accueilli de superbes dépassements en 62 ans de F1.

Virages 1/2 – La ligne droite des stands se resserre avant le Rettifilio. Les vibreurs y sont véritablement chevauchés par les pilotes cherchant la trajectoire la plus courte et la plus directe dans cet enchaînement.

Virage 3 – Il faut conserver le rythme dans la Curva Grande, où une bonne aspiration peut être utile avant le gros freinage formant une zone de dépassement à l’entrée du gauche-droite de la Variante Roggia.

Virages 4/5 – Même si cette chicane est bien plus rapide que la première, les bordures sont à nouveau exploitées au maximum. Tout excès peut déstabiliser les monoplaces et casser la vitesse jusqu’aux Lesmo.

Virages 6/7 – Les Lesmo s’attaquent à plus de 260 km/h, et à 180 km/h minimum pour le deuxième droite plus serré. On n’y retrouve souvent qu’une poignée de F1 en raison de leur manque relatif d’appuis.

Virages 8/9/10 – Abordée en troisième avant de passer rapidement le quatrième rapport, la Variante Ascari requiert une précision extrême. Le premier gauche et le droite suivant se négocient au moins à 170 km/h avant l’accélération dans le dernier gauche où les voitures brossent le vibreur extérieur pour avaler la ligne droite opposée.

Virage 11 – À environ 335 km/h, les pilotes freinent et rétrogradent en quatrième vitesse pour défier le virage à droite de la Parabolica. Depuis 2014, les graviers de la zone de dégagement ont été remplacés par du bitume, d’où des freinages de plus en plus tardifs à son entrée.

Pronostic

Difficile de miser sur une autre équipe que Ferrari lorsque l’on voit la facilité avec laquelle Sebastian Vettel s’est débarrassé de Lewis Hamilton à Spa. Cependant, la pluie pourrait perturber les qualifications et donner une chance à l’Anglais.

Podium : 1. Vettel / 2. Hamilton / 3. Räikkönen

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Uscars

avatar

Messages : 1867
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 63
Localisation : La Ciotat

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Mar 28 Aoû 2018 - 12:54

Un circuit bien agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Mar 28 Aoû 2018 - 15:04

Bien vu Clou, j'y pensais ce matin, mais moto oblige...

La Parabolica, Mamma mia si mal négociée !

Souvenez-vous Derek Warwick en 1990, il sort de sa voiture et court au stands pour prendre le mulet !



Les meilleurs moments 2017 :
Revenir en haut Aller en bas
Uscars

avatar

Messages : 1867
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 63
Localisation : La Ciotat

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Mar 28 Aoû 2018 - 15:39

C'était bien cette période avec les mulets. Ça donnait un droit à l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Mar 28 Aoû 2018 - 17:16

Uscars a écrit:
C'était bien cette période avec les mulets. Ça donnait un droit à l'erreur.

Je suis d'accord !

Imagines-toi un carambolage comme il s'était passé à Spa en 1998, 12 voitures + Coulthards (qui avait commencé) : Eddie Irvine (Ferrari), Alexander Wurz (Benetton), Rubens Barrichello (Stewart), Johnny Herbert (Sauber), Olivier Panis (Prost), Jarno Trulli (Prost), Mika Salo (Arrows), Pedro Diniz (Arrows), Toranosuke Takagi (Tyrrell), Ricardo Rosset (Tyrrell) and Shinji Nakano (Minardi). Jos Verstappen, et bien aujourd'hui, ça ferait un GP à 8 voitures !
Revenir en haut Aller en bas
Clousot

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 68
Localisation : Namur Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Mar 28 Aoû 2018 - 17:56

Je ne me souviens pas du tout de Warwick à Monza.
Faut dire qu'à cette époque je faisais encore un peu de trial et je me relançais en commerce indépendant.
Les années les plus noirs de ma vie commençaient. On oublie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Mer 29 Aoû 2018 - 10:34

Clousot a écrit:
Faut dire qu'à cette époque je faisais encore un peu de trial et je me relançais en commerce indépendant.
Les années les plus noirs de ma vie commençaient.

Et tu t'en est sortis haut la main, Bravo à toi mon Clou ! On est fiers de toi !


Dernière édition par Blutch le Mer 29 Aoû 2018 - 17:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Clousot

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 68
Localisation : Namur Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Mer 29 Aoû 2018 - 10:37

Merci MB...;-)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Mer 29 Aoû 2018 - 17:23

Les horaires du GP :

Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Jeu 30 Aoû 2018 - 9:38

La chronique de Charles :

D'un classique du programme de Formule 1 à Spa à l'autre : Monza.

La cathédrale de vitesse de l’Italie est toujours un événement spécial, et les tifosi seront en force, dans l’attente d’une nouvelle victoire de Ferrari.

Selon la preuve que nous avons vue en Belgique, ils ont de bonnes raisons. Monza est encore plus sensible à la puissance que Spa, et là où la récente mise à niveau du moteur de Ferrari semblait avoir battu Mercedes persiste.

Mais Ferrari doit continuer à exécuter des week-ends parfaits, comme il l’a fait avec Sebastian Vettel lors de la dernière course, si elle veut rattraper Lewis Hamilton dans les points.

Il ya déjà un nuage à l’horizon de Ferrari, avec de fortes précipitations prévues pour les essais de vendredi et des orages dispersés pour les qualifications de samedi. Et le "truc mouillé" a convenu à Hamilton récemment…


Charles Bradley, rédacteur en chef mondial
motorsport.com

Moi je dis que ce qui a convenu à Cali en Hongrie sous la pluie, n'était pas nécessairement du au talent du pilote anglais, Vettel n'est pas un manchot sous la pluie, la preuve, sa première victoire, justement à Monza, sous une pluie diluvienne et à bord d'une Toro Rosso sur laquelle personne n'aurait jamais parié.
Revenir en haut Aller en bas
Clousot

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 68
Localisation : Namur Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Jeu 30 Aoû 2018 - 10:34

Jenson Button en aura surpris plus d'un au Canada en remportant le GP le plus mouillé de l'histoire. 
Comme quoi...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Jeu 30 Aoû 2018 - 11:03

Clousot a écrit:
Jenson Button en aura surpris plus d'un au Canada en remportant le GP le plus mouillé de l'histoire. 
Comme quoi...

Aussi ! Right Clou !
Revenir en haut Aller en bas
Clousot

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 68
Localisation : Namur Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Ven 31 Aoû 2018 - 10:56

Vandoorne veut faire fonctionner sa collaboration avec McLaren

Une situation très frustrante


31 août 2018 - 09h23, par Emmanuel Touzot 


La saison de Stoffel Vandoorne n’a pas été de tout repos, avec des résultats en qualifications qui, sans être catastrophiques en termes d’écart avec Fernando Alonso, ont été très difficiles avec un 13-0 pour l’Espagnol jusqu’ici. Mis sous pression par la signature de Carlos Sainz et les ambitions de Lando Norris, Vandoorne garde espoir. "J’aimerais que ça marche avec McLaren parce qu’il est évident que nous traversons une période difficile et que la récompense serait beaucoup plus belle si nous parvenions à retrouver une position gagnante ensemble"admet le Belge."Je pense que j’ai assez prouvé par le passé que je suis capable de gagner des courses, des championnats. Je n’ai pas oublié comment piloter une voiture. On sait que la situation est compliquée en ce moment et on ne peut que s’améliorer. Quand tu traverses des luttes et que tu réussis à revenir au sommet, c’est beaucoup plus gratifiant, mais nous verrons. Je pense que Fernando Alonso est probablement le plus habitué à conduire dans des situations compliquées, disons, donc j’ai eu un très bon point de repère. Je pense que si les conditions sont meilleures et que tout se passe un peu mieux, il y a beaucoup plus de possibilités d’être beaucoup plus proches l’un de l’autre".

L’écart avec l’Espagnol est pour lui le point positif de sa saison : "Peut-être que je n’ai pas vraiment devancé Fernando en qualifications, mais j’ai été très proche. Ce qui est peut-être plus important que d’avoir un seul coup de chance et d’être devant. Je préfère être dans un certain laps de temps, disons. A partir de là, j’ai encore besoin de faire un petit pas en avant." Dernier de toutes les séances et de la course à domicile, à Spa, Vandoorne refuse d’endosser toute la responsabilité des résultats catastrophiques qu’il enregistre et rappelle que McLaren stagne "Nous avons commencé à un niveau de performance raisonnable cette saison en marquant pas mal de points dans les deux premières courses. Comme je l’ai dit, nous n’avons pas progressé aussi bien que certains de nos concurrents. Je pense que l’année prochaine, nous devons absolument faire un bon pas en avant, l’objectif pour nous cette année était d’être plus ou moins la quatrième équipe la plus rapide que nous n’avons pas réussi à atteindre jusqu’à présent. Je ne pense pas que cette cible devrait vraiment changer."

Quant à ses attentes pour ce week-end, elles sont limitées..."Le Grand Prix de Belgique était très compliqué pour nous, on a eu beaucoup de problèmes. Ce week-end est un nouveau challenge. On sait que ça ne sera pas très différent ici. Spa et Monza c’est peut-être les pires circuits pour nous en ce moment. La seule chose qui pourrait être positive pour nous, ce serait la pluie. C’est possible qu’il y en ait aux essais libres et en qualifications. On verra si ça peut nous donner une opportunité."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Ven 31 Aoû 2018 - 12:55

J'ai bien peur que Stoffel se bat contre les moulins de la F1, ceux qui ne voient que les résultats, quels qu'ils soient, en haut de la grille, et en bas de celle-ci, la F1 ne fait pas de cadeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Ven 31 Aoû 2018 - 16:04

Très, très gros carton de Ericsson lors des EL2, la voiture est sortie de la route sans raison dans la ligne droite de départ. La voiture tape ds. les rails et part en tonneau, le halo à encore joué son rôle !?



Le pilote est indemne, ouf !

Revenir en haut Aller en bas
Uscars

avatar

Messages : 1867
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 63
Localisation : La Ciotat

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Ven 31 Aoû 2018 - 16:49

Gros problème au freinage.

Aussi spectaculaire que celui de Wickens.
Pour info il a été rapatrié dans un hôpital proche de chez lui, n'ayant plus besoin d'assistance respiratoire. Il a subi une intervention pour ses membres inférieurs. Personne ne se prononce encore quand aux lésions de sa moelle épinière.

Revenir en haut Aller en bas
Clousot

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 68
Localisation : Namur Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Ven 31 Aoû 2018 - 18:00

Dju quel crash. On dirait que l'arrière a voulu rattraper l'avant au freinage.
C'est le pilote qui compte j'espère pour lui..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Ven 31 Aoû 2018 - 18:39

Clousot a écrit:
Dju quel crash. On dirait que l'arrière a voulu rattraper l'avant au freinage.
C'est le pilote qui compte j'espère pour lui..

Oui, grosse frayeur, et il a fait une erreur que l'on voit bien dans le clip, il aurait du lâcher le volant, des poignets brisés, ça arrive vite.



Résumé :

Les conditions climatiques sont meilleures au-dessus du tracé de Monza et surtout, la piste a quasiment entièrement séché.

À peine les premières voitures entrent en piste qu'un accident terrible a lieu au freinage du premier virage : Marcus Ericsson, victime d'un DRS qui ne se referme pas, voit l'arrière de sa monoplace se dérober au moment où il touche les freins. Le Suédois est immédiatement envoyé à l'oblique dans le rail sur sa gauche et la C37 part ensuite dans une série de tonneaux impressionnants qui répand des débris partout. La monoplace au numéro 9 finit par s'immobiliser le long de l'échappatoire et Ericsson, après quelques instants de calme, en sort seul, bien que visiblement secoué, direction le centre médical du circuit où il sera plus tard examiné et jugé "OK". Aucun commissaire n'est touché non plus.


Sinon, EL2, les 2 Ferrari font parler la poudre, suivies des 2 Mercos à 2.7/10. (voir pronos)

Puis, pendant ce temps là, d'autres font de la trottinette !

Revenir en haut Aller en bas
Uscars

avatar

Messages : 1867
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 63
Localisation : La Ciotat

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Ven 31 Aoû 2018 - 18:41

Même problème de DRS semble-t-il sur la voiture de Leclerc.
Revenir en haut Aller en bas
brail017

avatar

Messages : 551
Date d'inscription : 23/06/2018
Age : 44
Localisation : hainaut belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Ven 31 Aoû 2018 - 20:08

et tout cela a plus de 300km/h :Self hit:

@blutch lacher le volant c'est contre nature il me semble ?
c'est bien ce qu'il faut faire mais tout va tellement vite
c'est un peu comme si on disait il ne faut pas serrer les fesses



Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Sam 1 Sep 2018 - 8:44

brail017 a écrit:
et tout cela a plus de 300km/h

@blutch lacher le volant c'est contre nature il me semble ?
            c'est bien ce qu'il faut faire mais tout va tellement vite

Oui Padre, mais on leur apprend d'avoir ce réflexe.

Et oui Us, c'était le DRS qui ne s'était pas refermé, aïe.
Revenir en haut Aller en bas
Clousot

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 68
Localisation : Namur Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Sam 1 Sep 2018 - 11:23

Tant mieux pour Ericsson..

Renault bascule dès maintenant toutes ses ressources sur 2019

Mais il y aura tout de même des évolutions planifiées jusqu’à la fin de l’année


1er septembre 2018 - 10h17, par Alexandre Combralier 


En tant que directeur technique châssis de Renault, Nick Chester regarde avec inquiétude le Grand Prix de Monza : l’ingénieur britannique sait que ce type de piste à haute vitesse ne convient pas forcément au produit final d’Enstone, surtout par rapport à Haas ou Racing Point Force India qui semblent avoir mieux commencé le week-end.

« Ici, nous ne sommes pas trop mauvais. Mais nous souffrons toujours un peu avec des configurations sans beaucoup d’appui » a expliqué Nick Chester à Nextgen-Auto à Monza. « Et la piste a moins d’adhérence que d’habitude.  Nous souffrons un petit plus aussi sur les circuits qui demandent beaucoup de puissance moteur. Mais nous allons travailler sur l’équilibre de la voiture autant que nous pouvons. Monza sera également un révélateur de la puissance de chaque V6 en qualifications, ce que confirme Nick Chester…« Nous verrons ici la plus grande différence de l’année au niveau des modes qualifications des moteurs, certainement. 

Renault doit défendre ce week-end, et jusqu’à Abu Dhabi, sa place de 4e au classement des constructeurs, alors même que Haas est une menace de moins en moins fantôme. « Oui, ils ont trouvé une certaine constance » reconnaît Nick Chester. « Mais nous abordons les week-ends de la même manière que d’habitude. Oui, ils trouvé un peu plus de rythme dans la voiture, cela change la dynamique. Et ils sont aussi un peu plus fiables.  Mais nous recevrons quelques évolutions d’ici la fin de l’année, et j’espère que ça nous permettra d’être en bonne forme à la fin de la saison et de finir devant eux au bout du compte. »

Enstone a un œil braqué sur 2018, et un autre sur 2019. Est-il envisageable de sacrifier le début de saison 2019 pour réussir à conserver la 4e place au classement des constructeurs, selon Nick Chester ? « Nous menons un travail de développement assez poussé sur le programme 2018, mais ce programme s’arrête maintenant, à Monza, car il faut s’assurer de faire aussi un bon travail en 2019. Nous aurons des évolutions jusqu’à la 16e, 17e course. Après, nous aurons peut-être deux ou trois petites pièces. »

Au rayon des bonnes nouvelles, Force India, en devenant Racing Point Force India, a perdu tous ses points au classement des constructeurs, ce qui fait bien sûr les affaires de Renault. Est-ce que cette perte de points a conduit Nick Chester à bouleverser le programme de développement du châssis ? « Non, cela ne change pas notre approche de week-end en week-end. Nous regardons, de toute manière, davantage Haas lors de ces trois ou quatre dernières courses. Ce sont nos rivaux les plus sérieux au classement des constructeurs, en termes de points. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Uscars

avatar

Messages : 1867
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 63
Localisation : La Ciotat

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Sam 1 Sep 2018 - 12:45

De toutes façons faudra bien donner une bonne voiture à Ricciardo.
Revenir en haut Aller en bas
Clousot

avatar

Messages : 1506
Date d'inscription : 19/06/2018
Age : 68
Localisation : Namur Belgique

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Sam 1 Sep 2018 - 18:02

J'ai pas du tout aimé la charge de Fernando sur Magnussen dans la chicane "Rosberg"* en Q2. C'est quoi ça ?

*La chicane dite de "Rosberg" est celle ou Nico faisait systématiquement un tout droit pour laisser passer la diva, c'était la punition de Merco pour avoir bousculé Lewis aux combes à Spa 8 jours plus tôt en 2015 je crois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Blutch

avatar

Messages : 2902
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 57
Localisation : Basse Saxe (Allemagne) Ver d'juu !

MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   Sam 1 Sep 2018 - 19:18

Clousot a écrit:
J'ai pas du tout aimé la charge de Fernando sur Magnussen dans la chicane "Rosberg"* en Q2. C'est quoi ça ?

*La chicane dite de "Rosberg" est celle ou Nico faisait systématiquement un tout droit pour laisser passer la diva, c'était la punition de Merco pour avoir bousculé Lewis aux combes à Spa 8 jours plus tôt en 2015 je crois.

Oui Clou, d'ailleurs :

Magnussen très remonté

Magnussen, quant à lui, ne décolère pas, estimant qu'il pouvait être le "meilleur des autres" derrière les top teams. Son coéquipier Romain Grosjean a en effet accroché la sixième place en Q3.

"À la sortie d'Ascari, Fernando faisait chauffer ses freins, il allait lentement", relate le Danois, qui a vu la Q3 lui échapper pour deux millièmes de seconde. "Moi, j'allais vite, donc je l'ai doublé. Il s'est délibérément efforcé d'être proche à la sortie de la Parabolica, et même en entrée, il s'est délibérément efforcé d'être proche, afin d'avoir l'aspiration parfaite et de dépasser au premier virage."

"C'est juste irrespectueux. Il a cru qu'il allait pouvoir doubler au premier virage, mais plutôt me pendre ! C'était complètement stupide et inutile. Je n'allais pas le laisser me doubler et sacrifier mon propre tour. Je sais qu'il se prend pour Dieu, mais c'était hors de question."

"Il est venu me voir après les qualifications et m'a ricané à la figure. C'est complètement irrespectueux. J'ai hâte qu'il prenne sa retraite."

Un autre qui est en colère est Vettel.

Il râle que, comme établit par son écurie, c'était à son tour de faire bénéficier Kimi de son aspiration, il est furieux contre cette règle qu'il a qualifié de stupide. OK, mais c'est la règle au sein de la Scuderia.

L'autre est que : Vettel se battra contre un Räikkönen "autorisé à gagner"

Moi ce que je retiens, c'est que Kimi à pulvérisé le record du tour qui était détenu par Maldonado, à 263,587 km/h de moyenne, excusez du peu :

Auteur en 1'19"119 de ce qui est désormais le tour le plus rapide de l'Histoire de la Formule 1, effaçant des tablettes la précédente référence établie à Monza par Juan Pablo Montoya (1'19"525 en 2004 avec une Williams-BMW), Räikkönen a affiché la mesure et le flegme qu'on lui connaît après avoir surpris son coéquipier Sebastian Vettel sous le drapeau à damier.

Bravo à lui, d'autant que le nouveau grand chef de Ferrari était de la partie, et il est ami de longue date avec Raikkonen.

Raikkonen, qui m'a fais bien rire.

Sur RTL, on lui a demandé : "Kimi quel est votre plus belle victoire sportive" ? Kimi : "Winbledon" ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand Prix d'Italie 14/21   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand Prix d'Italie 14/21
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grand Prix Barcelona
» Standard on Display at Grand Prix Barcelona
» Pneus Continental 4000 Grand Prix
» Grand Prix Cycliste la Marseillaise (30 janvier) : C4
» Grand Prix Milan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
F1 To The Limit - Saison 2018  :: Grand Prix 2018-
Sauter vers: