Maurizio Arrivabene a expliqué que Kimi Räikkönen n'avait pas cherché à le faire changer d'avis concernant la décision de ne pas le reconduire au sein de la Scuderia Ferrari en 2019 au profit de Charles Leclerc.